Irrigation du côlon

News 1

Journellement, nous subissons des agressions qui perturbent notre équilibre métabolique et affaiblissent notre système immunitaire.

« Ce ne sont pas les microbes qui sont causes des maladies infectieuses, mais l’insuffisance des défenses immunitaires »

P. Corson

Sommaire :

Autrefois

Le côlon

Les effets bénéfiques de l’irrigation du côlon

Déroulement d’une séance

Indications

Contre-indications

Préparation à la séance

 

Il en résulte l’apparition de simples maux, jusqu’à des pathologies « lourdes »  (Altération de l’état des dents, des ongles, des cheveux, de la peau, perte d’énergie et de tonus physique et psychique, la tendance aux blessures, des douleurs diverses, la prise de poids, l’altération de la santé : tendance aux infections virales et bactériennes, troubles fonctionnels, troubles du comportement, maladies dégénératives…).

 

Ces agressions ont des conséquences directes ou indirectes sur notre santé.

  • Les agressions
  • Pollutions atmosphériques, aussi bien celles provoquées par la circulation automobile que les rejets industriels et les émanations diverses, fumées de tabac …
  • Pollutions de l’industrie agro-alimentaire, par l’utilisation d’engrais, de pesticides, et additifs variés tels que : conservateurs, émulsifiants, antioxydants, colorants…
  • Pollutions de l’industrie pharmaceutique, par l’utilisation abusive et surtout mal ciblée, des médicaments de synthèse et l’automédication pratiquée par de nombreux patients.
  • Pollutions électromagnétiques, les champs électromagnétiques sont soupçonnés, pour les espèces vivantes, d'être un facteur de perturbation, d'affecter leur santé ou leur reproduction.
  • Les conséquences
  • Irritation des voies respiratoires, état d’anoxie chronique avec toutes les répercutions connues sur le système cardio-vasculaire et l’ensemble de notre organisme.
  • Empoisonnement progressif de notre organisme, perturbation et dérèglement de nos fonctions digestives, encrassement de l’intestin, intoxication chronique. Augmentation des sensibilités, intolérances et allergies diverses.
  • Effets secondaires indésirables et intolérance aux médicaments, réduction voire disparition des fonctions naturelles de l’organisme.
  • Stress, fatigue, irritabilité ….

L'hygiène intestinale constitue l'une des étapes fondamentales pour activer le retour à la santé, elle nécessite la dépollution de notre organisme. L’irrigation du côlon est une technique de nettoyage du gros intestin (côlon).

 

1. Autrefois :

 L’histoire du nettoyage intestinal remonte à la nuit des temps.

 

3000 ans avant  Jésus-Christ, le papyrus Ebers d’ancienne Egypte témoigne déjà de l’importance du nettoyage du côlon par voie rectale.

 

De nombreuses civilisations (Egypte, Mésopotamie, Grèce, Chine, Inde, Indiens d’Amérique, Esséniens…) nous fournissent les preuves que, de tout temps, le lavage du gros intestin est préconisé comme simple mesure d’hygiène, comme action thérapeutique, ou encore comme procédé de purification intérieure.

 

Hippocrate (460-377 av J.C) décrit la manière de faire le lavage du côlon et indique quels types de plantes y rajouter en fonction des types de pathologie.

 

Nos anciens pratiquaient le jeun, la purge, le lavement, pour permettre au corps de se rééquilibrer, et de renforcer son système immunitaire.

 

2. Le côlon

Le gros intestin, que l'on nomme côlon, a deux fonctions bien distinctes : l'élimination des déchets ainsi que son rôle principal : la réabsorption de l'eau et d'une partie des sels minéraux afin de concentrer les matières fécales.

 

Mais son rôle est encore plus subtil : ses replis sont reliés par des terminaisons nerveuses à toutes les parties de l'anatomie. Le bon fonctionnement du corps dépend donc en grande partie de l'état du côlon.

 

3. Les effets bénéfiques de l’irrigation du côlon

Résoudre l’état d’encombrement du côlon surtout en cas de  constipation, les matières fécales sont souvent présentes depuis de nombreuses années. Cette désincrustation permet une absorption plus intense des nutriments et une élimination des parasites et autres hôtes indésirables du côlon. Elle permet aussi l’élimination des poches de gaz, des résidus alimentaires non digérés, des toxines bactériennes, même chez les personnes qui pensent avoir un bon transit intestinal.

 

Décompresser et désengorger les organes limitrophes (l'estomac, la rate et pancréas, le foie et la vésicule biliaire, les reins et la vessie, les ovaires et l'utérus chez les femmes, la prostate chez les hommes) par l’élimination des selles stagnantes.

 

Rééquilibrage de la flore intestinale par l’évacuation des surcharges de toxines et de bactéries.

 

Stimuler le dynamisme intestinal par l’action mécanique et thermique. Le péristaltisme s’améliore ainsi que le tonus musculaire abdominal. Disparition des ballonnements, des douleurs intestinales et perte de volume abdominal.

 

Stimuler l’immunité naturelle par une meilleure élimination des déchets par voie sanguine et lymphatique, les déchets arrivant au foie par la veine porte sont plus facilement éliminés. Amélioration de la diurèse et diminution des cystites et des infections urinaires. Diminution des infections ORL. Diminution des problèmes de peau : acné, eczéma, peau moins sèche.

 

Stimuler par action réflexe les zones de projection du corps sur le côlon. (Schéma 2)

 

Régénérer la muqueuse et renouveler la flore intestinale qui représente 1014 bactéries. C’est à dire 10 fois plus qu’il y a de cellules dans notre propre organisme.

Le nettoyage de l’intestin, en  évacuant tous les (vieux) déchets, permet de se
débarrasser des bactéries indésirables et de rééquilibrer la microflore.

La flore saprophyte (bonnes bactéries) se régénère en quelques heures après, une irrigation du côlon.

 

4. Déroulement d’une séance : 

  • Tout d’abord, un interrogatoire de santé très détaillé et l’explication du déroulement de la séance

 

  • Puis la séance d’irrigation du côlon commence. Elle consiste à injecter délicatement de l’eau dans le gros intestin grâce à une canule à double courant (stérile, à usage unique), introduite dans le rectum. Celle-ci permet l’arrivée de l’eau et l’évacuation des déchets par un tuyau scellé, de telle sorte que le traitement est inodore et indolore. Seules de légères crampes peuvent survenir, comme celles que l'on peut ressentir lors de l'évacuation intestinale quotidienne.

 

  • Un massage doux du ventre est effectué tout au long de la séance afin d’aider le décollement des matières incrustées et ainsi faciliter leur élimination.

 

  • Ensuite, la personne finit d’évacuer aux toilettes.

 

  • Enfin, pour terminer la séance, une boisson chaude lui est servie.

 

5. Indications : 

L'irrigation du côlon soulage certains problèmes de santé parce qu'elle favorise la détoxination de l'organisme.

 

  • Indications générales
  • Paresse intestinale, constipation, côlon atonique
  • Diarrhée
  • Gaz, ballonnements
  • Hémorroïdes (stades 1 et 2)
  • Œdèmes, inflammation
  • Surcharge hépatique
  • Hémorroïdes (stades 3 et 4)
  • Toxémie intestinale et générale
  • Maladies de la peau
  • Rééducation du transit (para et quadraplégiques)
  • Préparation pour une étude diagnostique (coloscopie, radiographie)
  • Avant et après lavement baryté
  • Pré et post opératoire
  • Cure de détoxication, diètes, jeûnes
  • Asthénie, états dépressif
  • Fatigue chronique
  • Insomnie, cauchemar
  • Migraine, irritabilité
  • Syndrome prémenstruel

    - Fibrome utérin

    - Kyste ovarien

    - Règles douloureuses
  • Pathologies urinaires

    - Cystite

    - Infection urinaire

  • Obésité et mauvaise digestion
  • Indications spécifiques
  • Colites chroniques
  • Recto-colite hémorragique
  • Infections parasitaires
  • Diverticulose colique
  • Diverticulite du sigmoïde
  • Colite ulcérative
  • Maladie de Crohn
  • Hyper et hypothermie
  • Préparation avant colectomie
  • Rhumatologie : rhumatismes chroniques
  • Pneumologie et ORL : inflammations chroniques
  • Cancérologie : en complément des traitements classiques
  • Après anesthésie générale
  • Maladies auto-immunes
 

6. Contre-indications : 

  • Contre-indications strictes
  • Troubles cardiaques sévères (coronarite, hypertension incontrôlée et syncope congestive)
  • Anévrysme
  • Recto-colite hémorragique en période de crise
  • Carcinome évolué du côlon et du rectum
  • Grossesse avancée
  • Nécrose par irradiation
  • Hémorroïdes (stades 3 et 4)
  • Chirurgie récente du côlon ou du rectum

 

7. Préparation à la séance 

Durant les 48h qui précèdent la séance, il est préférable de consommer des repas légers tels que : riz blanc, légumes cuits, compotes de pommes. Evitez les repas lourds (plats en sauce, charcuterie, viandes rouges…) ainsi que les crudités qui peuvent provoquer gaz et ballonnements.

 

Le jour de notre rendez-vous, vous devez être à jeun de tout aliment solide au moins 5 à 6h avant la séance. Vous pouvez boire des tisanes et du thé.

 

Pour notre première rencontre, prévoyez deux heures de consultation.

Liens Partenaires

Me contacter

Fabienne BELLAY

 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 06 15 11 38 70
 86, impasse des muriers
 83100 TOULON